19-09-2017, 22:49



Navigation sans Java ni Plugin proposée
Navigation en allemand
Accès privilégié
(Universitaires)
Mot-de-passe:

Francopolis: Anglicismes, québécismes et belgicismes
Réf.:  884  Version pour imprimante Sauvegarder
Anglicismes, québécismes et belgicismes
Xavier Bihan
Brièvement: La grande menace des temps à venir tient à ce que toutes les communications, écrites, orales, informatiques, risquent de ne plus s'opérer que dans un seul idiome...
Cours: Sans restriction -:|:- Thème: Langues&Linguistique, -:|:- Catégorie: Analyse

Anglicismes, québécismes et belgicismes

Anglicismes, québécismes et belgicismes .


Le discours de Maurice Druon lors de l'inauguration du site internet de l'académie française ne se limite pas à la question de la féminisation mais évoque la deuxième raison qui a poussé les hommes et femmes en habit vert à s'installer sur le grand réseau informatique. La grande menace des temps à venir tient à ce que toutes les communications, écrites, orales, informatiques, risquent de ne plus s'opérer que dans un seul idiome, ce qui serait stérilisant pour la pensée créatrice, en tous domaines. Nombre d'anglophones, en apparence bénéficiaires d'une certaine suprématie linguistique, commencent à être conscients de ce péril, voyant l'entropie poindre sous l'uniformité . [...] Telle est, Messieurs, la magie moderne. Puisse, grâce à ce conte de fées devenu réel qu'est la communication immédiate, la langue française, être, dans l'univers entier, plus présente, et plus aimée . L'objectif est clair, il s'agit de lutter à l'échelon planétaire contre l'influence de l'anglais. Bataille qu'avait déjà entamée, à l'échelon national, Jacques Toubon en 1994 avec sa fameuse loi relative à l'emploi de la langue française .
Le cadre juridique étant clairement défini nous pouvons nous pencher sur la hantise de tout puriste: les anglicismes! La Maison de la francité a réuni un groupe de travail composé de linguistes, de traducteurs et d'amateurs particulièrement attentifs aux problèmes de langues. Le CQFD (Cercle de qualité du français dynamique) propose des équivalents français aux anglicismes ayant tendance à s'insinuer aussi rapidement que la technique évolue. Vous trouverez à votre disposition un lexique anglais et un lexique français consultables en ligne .
Le domaine de la mercatique n'échappe pas non plus à la déferlante anglicisante. Au plaisir des mots débusque pour vous anglicismes et néologismes propres à la mercatique et au marketing.
Pauline Cyr , chroniqueuse de l'Express, vous propose un petit exercice vous permettant de faire preuve de votre perspicacité en décelant les nombreux anglicismes que contient le texte qu'elle vous a concocté avec amour. Texte, réponses et explications vous attendent à l'adresse suivante: http://www.tfo.org/c_orthog/chronique2.html .
Mais un anglicisme est-il vraiment un anglicisme? Il semble parfois légitime de se poser cette question lorsque l'on constate qu'à maintes reprises les termes considérés comme des anglicismes dans l'hexagone sont des gallicismes pour les anglophones. Ainsi les fameux Jeans américains n'étaient-ils pas en toile fabriquée à Nîmes (d'où l'appellation Jeans Denim) et teints grâce au bleu de Gênes qui, prononcé à l'américaine, donnera la dénomination si connue aujourd'hui? D'autres anglicismes aux origines "douteuses" ont étés répertoriés et analysés par Pierre Weis .

Face aux anglicismes, les Québécois sont sans doute les défenseurs les plus intransigeants de la langue française, ce qui les pousse parfois à donner au français une évolution toute différente de celle qu'il peut connaître en Europe, créant ainsi ce que les linguistes appellent des québécismes . Trésor de la langue française au Québec (TLFQ) l'équipe de recherche en lexicologie et lexicographie de l'université de Laval vous présente son combat, ses projets et le fruit de ses travaux. . Le TLFQ a commencé par la construction d'un fichier lexical représentatif de l'ensemble des usages caractéristiques du français québécois depuis l'époque de la colonisation jusqu'à nos jours, puis est passé à la réalisation d'un dictionnaire historique des québécismes. Ce dictionnaire se compose d'articles approfondis, s'adressant à un public cultivé de lycéens et d'étudiants. Il a pour but de donner une description complète des québécismes, incluant une illustration à partir de diverses sources, et de répondre aux questions qui sont au centre des débats sur la langue française au Québec (identification précise de ce qui est caractéristique, fonctionnement des québécismes dans le temps, l'espace et les couches sociales, origines, etc.). La visite de ce site est indispensable pour comprendre quelles implications politiques (géopolitiques), sociales, culturelles se cachent dans la lutte des québécois pour défendre leur langue et leur identité.

Si le site sur les français régionaux de Belgique relève également d'une démarche d'affirmation identitaire ce n'est pas en réaction à la menace linguistique anglo-saxonne, mais plutôt face à l'arrogance du français hexagonal qui se veut détenteur du monopole du bon usage. Des signes linguistiques aux acceptions inconnues en France, aux particularités syntaxiques en passant par les particularités phonétiques, toutes les formes de belgicismes sont passées en revue. Marc Van Campenhoudt ne se contente pas de faire un inventaire de toutes les formes de belgicismes, il explique également leur origine, qu'elle soit régionale (picardisme, wallonisme, germanisme, anglicisme, africanisme) ou locale. Il est d'ailleurs intéressant de constater que les francophones de Belgique confrontés comme leurs cousins du Québec aux problèmes de bilinguisme, aux lois du marché linguistique ou au voisinage des langues germaniques -- lesquelles sont plutôt ouvertes aux mots étrangers en général et anglais en particulier -- sont plus perméables aux anglicismes (lift, full-time, dealer...). Vous trouverez cette étude passionnante sur le site de l' AUEPLF (Association des universités partiellement ou entièrement de Langue Française) à l'adresse suivante: http://www.aueplf.fr/termisti/beintro . Vous y trouverez une bibliographie des plus intéressantes qui vous permettra d'approfondir la question après cette mise en bouche prometteuse.


 © 2001, 2002, 2003 Linguapolis, Francopolis.  All rights reserved.

Les Cinedays sur Francopolis-Films.          Concept Web: CREDOL
HUMBOLDT
Après avoir été ambassadrice de l'Année Européenne du Dialogue Interculturel 2008, Linguapolis est partenaire officiel de l'Année Européene de la Créativité et de l'Innovation 2009
et de l'année internationale des langues 2008






Linguapolis s'associe à l'UNESCO et son programme de décennie des Nations-Unies pour l'éducation en vue du développement durable. Consultez nos dossiers

En attendant les documents de notre conférence à l'université des enfants 2008 de la HU-Berlin, lisez 'Le langage de la bande dessinée' à la une du magazine FplusD !